Non classé

modelisme

Le métier de modéliste de mode consiste à créer le patronage d’un vêtement et construire le prototype d’un vêtement à partir des croquis réalisés par le styliste. Le modéliste de mode s’installe rarement à son compte. La plupart du temps, il travaille dans la haute couture, chez des créateurs de mode ou dans le prêt-à-porter. Il travaille en étroite collaboration avec le styliste, le directeur de collection et le bureau d’études. Pour passer du dessin à la mise en volume, le modéliste effectue plusieurs opérations, tels que le moulage qui consiste en une mise en volume de la toile sur mannequin, le tracé plat qui consiste à confronter des données théoriques sur le corps humain et la connaissance des mensurations standards et enfin la transformation qui consiste à utiliser et transformer un patronage pré-existant. Le modéliste travaille directement sur un buste d’atelier qui lui permet d’ajuster les formes jusqu’à obtenir ce que le styliste a demandé, mais il est de plus en plus assisté par des logiciels de CFAO (Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur).
Ses qualités : Un modéliste doit faire preuve de patience, de précision et de dextérité. La créativité et la sensibilité artistique sont des qualités indispensables pour être modéliste de mode. Par ailleurs, un modéliste de mode doit être attentif et à l’écoute des attentes du styliste.
Les débouchés : s’il y a de bonnes perspectives de recrutement en tant que modéliste dans les entreprises de prêt-à-porter, les maisons de haute couture, les grands magasins qui possèdent leur propre marque ou les bureaux de style indépendants, il faut être conscient que rares sont ceux qui parviennent à se faire embaucher dès la sortie de l’école. Un modéliste ayant plusieurs années d’expérience peut devenir styliste, chef de produit ou responsable d’atelier.

 

Métier du secteur : Mode

Métier

Le modéliste donne vie au dessin du créateur de mode, en le matérialisant à l’aide d’une toile de coton réalisée directement sur un mannequin en bois. C’est à ce moment que le vêtement prend corps. Il délimite la structure du vêtement en plaçant les pinces, les coutures, les plis d’aisance, les fronces, les manches : c’est le moulage. Le moulage est une technique qui s’apparente à la sculpture. Le modéliste doit se rapprocher le plus possible de la création du styliste en respectant son croquis.

Profil

  • Créativité
  • Intérêt pour la couture
  • Bonne perception des volumes
  • Sens des couleurs
  • Minutie

Emploi et débouchés

Le modéliste travaille le plus souvent pour des marques de grande et moyenne distribution. Il n’est pas rare qu’elles emploient une centaine de stylistes capables de réaliser des modèles dans des délais très courts : de cinq à huit jours entre le croquis et la diffusion des produits dans les magasins.
En France, la main d’œuvre du secteur de la mode est devenue rare et très spécialisée. Elle représente un coût très élevé. Les modélistes qui exercent leurs talents dans les maisons de haute couture et dans les entreprises de prêt-à-porter débutent généralement comme assistants ou bien dans les bureaux de style. Les PME et les grands magasins qui lancent leur propre style maintiennent ce secteur et absorbent 80 % des effectifs.
Une spécialisation est possible dans la mode féminine, masculine ou pour enfants mais aussi dans les accessoires, la maroquinerie, les chaussures, les chapeaux et les tissus. Les salaires varient en fonction de l’expérience, des capacités créatives et techniques, des responsabilités… Dans les grandes enseignes, le salaire de base varie entre le SMIC et 1 830 €. Un styliste chevronné peut prétendre à une rémunération de 4 500 €.
Travailler en free lance requiert une formation technique poussée, une expérience de plusieurs années. Souvent l’ambition première du jeune styliste sortant d’une grande école est de créer sa propre griffe. Pour cela, il lui faut impérativement maîtriser le dessin, le modélisme, la fabrication, le marketing et la commercialisation de ses vêtements. Les concours nationaux et internationaux lui permettent de gagner des bourses pour ouvrir sa propre maison ou de commencer comme assistant dans une grande maison.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *