Une fondatrice

F comme Frédérique Payat

Derrière le F stylisé du logo du CFAM, nous découvrons le « F » de Frédérique Payat une créatrice de mode mais aussi enseignante, elle créé le CFAM en 2012, avec l’aide de son son compagnon, Monsieur Arnaud Lecoutey, qui en est le président.

Madame Frédérique Payat explique 

« J’ai fondé le CFAM lorsque j’ai constaté qu’il y avait un réel besoin en Touraine, un challenge pour moi ! Et puis quel bonheur, de voir ces jeunes talents formés prendre leur envol !.En effet, il n’y a pas d’autres écoles spécialisées dans la mode sur Tours, donc ce centre de formation est une alternative pour ces jeunes qui ne peuvent ou ne veulent pas quitter la région, pour intégrer de grandes écoles de mode »

Enseigner la mode autrement est une volonté pour Frédérique Payat, son objectif étant de développer la personnalité stylistique et artistique des étudiants et leur donner la confiance nécessaire : clef de la réussite.

Chaque année le CFAM forme des étudiants passionnées par la lingerie, le cosplay, le tatouage : de nouvelles vocations.

Un parcours atypique

Madame Payat a grandi et fait ses études à Lyon, où elle a intégré une école de mode dont elle est sortie première de sa promo en 1986.

Son goût des voyages et son métier l'ont conduit à Sydney, en Australie, où elle débute sa carrière en tant que styliste-modéliste pour une maison de prêt-à-porter Haut de gamme.
Après deux collections, elle poursuit son voyage et fait une escale de 9 mois sur une île du Pacifique Sud, la Nouvelle Calédonie, où elle découvre la culture Kanak. En vivant au rythme des autochtones, elle prend du recul quant à son métier, et aussi sur la vie qu'elle menait jusqu'ici. Elle repart plus tard pour d’autres destinations : Tokyo et NY.

Quelques temps plus tard, elle regagne la France, enrichie de toutes ses expériences, et c’est tout naturellement qu’elle s’installe en Touraine d'où étaient originaires ses grands-parents.
Elle enseigne tout d'abord au lycée professionnel François Clouet, où elle apprend la couture aux étudiants en bac pro mode. Mais le rapport élève et prof trop stricte ne correspondait pas à la personnalité de Madame Payat, et donc la pousse à créer sa propre école de mode à St Cyr sur Loire en 2002, pour avoir un lien plus fort avec chacun de ces élèves.